Rainbow Checkerboard Cake : le Rainbow cake façon damier.

20 avril 2015

gateau damier arc en ciel rainbow checkerboard cake

Et si on tentait une recette colorée ?

C'est après avoir vu cette vidéo de MyCupcakeAddiction, que j'ai craqué. Vous connaissez toutes le fameux Rainbow Cake, mais peut-être pas (encore) le Rainbow Checkerboard Cake!
Il allie la recette d'un Rainbow Cake classique, qui est un layer cake coloré, à la technique du damier. Et je trouve que ça en jette quand même vachement, pas vous ?

Comme toujours, je me suis posée mille et une questions avant de me lancer.. et finalement, ça n'a pas été si difficile.
J'ai du remanier la recette, car celle que j'ai suivi ne m'a pas vraiment satisfaite. J'ai trouvé quelques incohérences dans les quantités des ingrédients, et ça s'est vérifié à la sortie du four..

Bon assez blablaté, je vous laisse avec la suite!
Attention, si vous comptez faire attention à votre ligne, fuyez...  

Ingrédients :
Pâte à gâteau (pour un moule de 16 cm - Edit : J'ai réalise le mien dans un moule de 24 cm)
- 400 g de farine
- 150 g de sucre en poudre
- 200 g de beurre mou
- 25 cl de lait
- 6 oeufs
- 1 sachet de levure chimique
- 1 sachet de sucre vanillé
- Des colorants (Edit : ATTENTION : j'ai utilisé des colorants liquides pour ma part, et ça a grandement influé sur la consistance de la pâte qui était beaucoup plus liquide je me suis retrouvée avec des couches plus plates et peu moelleuses. Je vous conseille donc des colorants en poudre. Si vous utilisez tout de même des colorants liquides, adaptez vos quantités pour avoir la bonne texture.)

Glaçage (j'ai laissé tombé la crème au beurre, et suis partie sur une chantilly maison)
- 50 cl de crème liquide entière
- 250 g de mascarpone
- 100 g de sucre glace
- Chantifix (facultatif)

1. Travaillez le beurre en pommade avec le sucre (ne pas hésiter à y aller au batteur électrique, ça peut aider).

2. Ajoutez ensuite les œufs en remuant progressivement.

3. Puis incorporez la farine & la levure, et enfin le lait et le sucre vanillé.

4. Votre pâte est prête, il va maintenant falloir la colorer. Pour se faire, on va la diviser en 6 parts égales.
Pour ma part, j'en suis arrivé à environ 200 ml de préparation par bol, sans compter que j'ai eu un peu de perte. Comptez donc 200 à 220 ml. 
Une fois la pâte divisée, vous pouvez ajouter le colorant (au choix : colorant liquide, en gel ou en poudre). J'ai opté pour du colorant liquide, pour la simple et très bonne raison que je n'ai trouvé que ça. Il vous suffit juste d'obtenir les 6 couleurs de l'arc en ciel : violet, bleu, vert, jaune, orange, rouge.

5. La cuisson ! 
Si vous faites comme moi et que vous ne cuisez les génoises qu'une par une, comptez 10 à 15 min par fournée (à 180°). Si vous avez la chance d'avoir un (grand) four (en état de marche), vous gagnerez du temps en les mettant par deux.

Lorsque votre première cuisson est lancée, je vous conseille, en prévision de la préparation de votre chantilly, de mettre au frigo : un saladier, les fouets de votre batteur électrique si vous la montez à la main, la crème et le mascarpone. Ça vous permet de laisser tout le matériel au frais assez longtemps pour attaquer la chantilly à la dernière cuisson.
Pourquoi à la dernière cuisson ? J'ai fais la mienne lorsque j'ai fais cuire ma dernière génoise et j'ai trouvé ça bien pratique. J'ai pu la laisser reposer au frais pendant que je préparais mes découpes pour le damier. Notez que quand vous faites une chantilly pour accompagner un gâteau, vous n'allez pas la manipuler. Ici, vous allez vous en servir comme glaçage, et il y a des risques qu'elle retombe et se liquéfie. En procédant de cette façon, vous êtes sûrs d'avoir une chantilly assez fraîche et avec une assez bonne tenue pour ne pas retomber malgré les coups de spatule ou le pochage.

Chantilly : Mélangez la crème liquide et le mascarpone dans un saladier froid (vous pouvez le poser dans un plat rempli d'eau & de glaçons, ça accélérera le processus). Fouettez au batteur électrique et ajoutez le sucre et le chantifix (si vous le souhaitez) quand le mélange commence à épaissir.
Continuez de battre jusqu'à obtenir une belle crème aérienne! 
Attention cependant à ce qu'elle ne tourne pas au beurre. Ne cherchez pas trop la perfection, au risque de la faire trancher. Goûtez là, et quand elle vous parait belle, arrêtez de battre ;).

Montage :

Vos génoises sont cuites, votre chantilly est au frais. Il est temps de passer à la partie la plus sympa, le découpage/montage. L'idée du damier et de couper vos génoises en 3 parties, et de les ré assembler en un gâteau en intervertissant les couleurs. Hmm.. c'est flou hein ?

Je vous ai donc fais un petit schéma qui reprend les découpes, l'assemblage selon les couleurs et le montage (chaque disque est numéroté, n°1 pour le plus bas, et n°6 pour le dernier tout en haut du gâteau).

schéma découpe et montage génoise rainbow checkerboard cake
C'est plus clair :) ?

Lors du montage, n'oubliez pas de mettre un peu de crème entre chaque couche, pour que votre pièce se tienne bien.
Maintenant, glacez votre gâteau à la spatule, en veillant à bien recouvrir chaque couche. Décorez le comme vous le souhaitez : perles, petites décos en sucre, pochez un peu de chantilly en étoiles ou en fleurs.. et placez au frais.


glaçage rainbow checkerboard cake chantilly mascarpone vermicelles

Dernière étape, et pas des moindres : dégustez !

J'espère que je n'ai rien oublié, si vous avez une question, n'hésitez pas! Envoyez moi vos photos sur les réseaux sociaux si vous réalisez cette recette, que je puisse voir vos œuvres :) !

Merci d'avoir lu cet article!

A bientôt!
Kiss 


PS : Les photos/vidéos présentées sur le blog, ainsi que la plupart des dessins et/ou logo ont été réalisés par mes mimines, j'y ai mis du cœur, et du temps. Merci de respecter mes droits :).

9 commentaires:

  1. C'est trop compliqué pour moi, c'est bien dommage, ton gâteau est magnifique !!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement c'est ce que je pensais mais c'est pas insurmontable :).
      Merciii :D !

      Supprimer
  2. Moi ce que je préfère, c'est la dernière étape :) C'est magnifique . bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr aaah je suis bien d'accord, c'est l'étape primordiale :p !
      Mercii Sophie :) bisous!

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Je ne sais pas si vous suivez encore ce blog, et du coup je ne sais pas si vous allez pouvoir voir et répondre a cette question... Bref je tente ma chance, en croisant les doigts!!!
    Alors voila, je dois faire ce gâteau demain, mais je viens de voir que vous le faites avec un moule de 16cm de diamètre, mais c'est petit ça non?? moi j'ai un moule de 24 cm il me semble, et du coup, je n'aurais pas les bonnes doses??? Je ne sais pas si je mesure correctement du coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir!
      Oui le blog est toujours actif :).
      Oulala! Vous faites bien de me le dire, la recette dont je m'étais inspirée pour les quantités à la base demandait un moule de 16 cm mais comme je l'ai revisité, j'ai également utilisé un moule en 24 cm. Je vais corriger ça de ce pas et apporter deux trois précisions :).
      En espérant vous avoir aidé!
      A bientôt!

      Supprimer
    2. Petite précision : comme vous le voyez sur la dernière photo dans l'article, le gâteau n'était pas très haut. Un Rainbow Cake est vraiment impressionnant à la base. J'ai délibérément conservé les quantités pour un moule plus grand, afin qu'il soit plus petit et du coup plus facile à transporter. Si vous le faites dans un moule de 24 cm avec les mêmes quantités, vous obtiendrez un gâteau de la même taille que le mien. En revanche si vous le voulez plus haut, je vous conseille de doubler les quantités. Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas :).

      Supprimer
  4. Ro la la!! j'ai encore une dernière question, puis je préparer mon gâteau la veille, avec la chantilly?? N'y a t'il pas de risque qu'elle retombe??? merci pour vos réponses!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien! Oui vous pouvez ^^ ! La chantilly lorsqu'elle est faite avec le mascarpone est beaucoup plus riche et du coup plus résistante. Le chantifix, lui, c'est un peu le filet de sécurité, personnellement je l'ajoute parce que ça aide vraiment à la tenue de la crème. Pour ma part je n'ai jusqu'ici pas eu de mauvaise surprise même après 24h ;).

      Supprimer