Lâcher prise, fini les prises de tête !

24 juin 2016

Le nouveau logo !

C'est avec plaisir que je vous retrouve aujourd'hui pour un article humeurs dans le cadre du projet de "La Parole aux Blogueuses" toujours dirigé par Sophie, dont le blog s'est refait une beauté récemment et qui porte dorénavant le nom de Spicy and Pink ! Un tout nouvel univers qui lui va bien ;).

Je n'ai pas volontairement boudé ce RDV ces derniers temps, mais je dois avouer que j'ai eu un peu de mal avec l'organisation du blog. J'ai du pain sur la planche, autant sur le blog que dans ma vie, beaucoup de choses se mêlent et s’entremêlent et j'ai eu un peu de mal à faire la part des choses. Ce qui explique que je n'ai présenté quasiment que des articles beauté, pour la plupart fait à la hâte et pour d'autres préparés bien à l'avance. Vous allez voir que le thème du mois me colle (plus que bien) à la peau.. 
Après avoir fait l'impasse sur le thème de Mai, je reviens aujourd'hui en force pour un sujet qui me parle énormément, et surtout en ce moment : le lâcher prise. Vous le savez, les idées fusent quand je rédige ce genre d'article. Alors d'avance, joyeux bordel !

Lui et moi, on est vraiment mais alors vraiment pas copain. Se laisser porter est quelque chose que j'ai énormément de mal à faire. C'est limite génétique. Je vais me faire taper dessus après ça.
Je suis un peu comme un rottweiler - pas de vision péjorative, j'aime ces bébêtes d'amour. Vous lui tendez un steak, attendez qu'il s'y accroche, et vous tirez de l'autre coté. Et paf, ça fait des chocapics. Vous aurez compris, je lâche jamais le morceau, et dans des tas de domaines. Ça peut apporter du bon, comme du mauvais. Même si, soyons d'accord, en général ça porte pas bonheur. Pour éviter tout bobo, mieux vaut lâcher le steak en premier hein. 

Moi, avant.. 

Mon soucis c'est que je suis une maniaque du contrôle, et même quand je sens que je perds de l'emprise, je ne veux pas lâcher le bifteck. Quand c'est blanc, c'est blanc. Ce qui crée souvent une belle et majestueuse catastrophe. Ça se traduit par exemple dans mon organisation. Si je me lance dans un projet, quel qu'il soit ; un anniversaire par exemple, et que je pars de A en trébuchant pour arriver jusqu'à Z, je dégaine un panneau genre : dégagez le passage. J'ai, par exemple, horreur que quelqu'un vienne piétiner sur mes plates bandes, même si c'est pour m'aider, quand je suis en train de préparer quelque chose. Qu'elle est immonde ! Je suis tellement à fond dans les choses, que ça en devient irrationnel
L'organisation d'une fête peut facilement déclencher le procès de tous les membres de ma famille dans une seule journée. Je les maudis, pourris et assaisonne s'ils n'abondent pas dans mon sens. Qu'elle est affreuse !

C'est hyper méga moche tout ça.. Ouaip. Mais je vous rassure, c'est un des pires cas de figure. J'avais prévenu que j'avais un caractère de cochon. Non mais en vrai je suis un amouuuuuur.

Professionnellement, je m'accroche à mes rêves, et laisse parfois passer des opportunités parce que j'ai pensé que ce que je voulais à tout prix était le plus juste. En tout cas à l'instant donné.
Je suis une rêveuse, mais je pose et m'impose aussi beaucoup de barrières. Et si je n'y arrivais pas, qu'est-ce qu'on va penser, tu crois que c'est la bonne chose à faire.. ? Il suffit qu'un détail mette la pagaille pour que tout ce que je croyais parte en fumée. Ce genre de pensées met des bâtons dans les roues et n'aide pas à prendre les bonnes décisions. A vrai dire je pense même que ça m'empêche de prendre certaines décisions. C'est en partie à cause de ce genre de cas de figure que ma vie professionnelle a fait les montagnes russes pendant un certain temps. A trop se mettre la pression parce qu'un petit truc semble nous échapper ou nous parait insurmontable, on finit par se saboter toute seule.

Et l'amour, n'en parlons même pas. J'ai une idée précise de ce que je recherche et attends. Et plus j'essaie de le trouver, plus cette image s'éloigne. Trop d'attentes et d'exigences ne portent pas bonheur.

Globalement à ce moment là, je manque d'insouciance dans ma vie. Je n'arrive pas à lâcher du lest tout court. Les changements radicaux me font peur, sous prétexte que je ne sais pas ce qui m'attend. Mais c'est bien le but au final, non ? Enfin tout ça, c'était surtout avant.

Et maintenant ?

Quelque part, nous avons tous une petite voix intérieure qui nous souffle de garder le contrôle, et en toute circonstances. Comme si c'était une sécurité. Alors que le lâcher prise ne doit pas être vu comme quelque chose de négatif. Bien sûr, il faut garder un minimum de contrôle, et sans basculer dans l’extrême. C'est humain. Mais au lieu de se demander si on va perdre la face et ce que vont penser les autres, demandons nous ce que nous allons gagner à vivre les choses avec plus de légèreté.

C'est ce que je me suis demandée il y a bien un an maintenant. Quand les choses ont commencé à changer dans ma vie ; je vous en parlais ici et ici .
Le seul moyen d'arriver à lâcher la corde, est de se faire confiance. Plus facile à dire qu'à faire vous me direz, mais moi j'ai essayé et j'ai survécu ! Et c'est incroyable le nombre de répercutions positives que peut avoir ce type de changements, sans même que l'on ne s'en rende compte. Je ne vais pas vous mentir, ça a prit du temps, et ça en demandera encore. Oui, j'ai encore quelques travers, mais le chemin est déjà bien tracé.

L'essentiel à retenir, si vous aussi vous avez du mal à profiter de la vie sans que tout soit carré et calculé, c'est que même si vous pensez avancer, ce n'est pas nécessairement vrai. Le fait même de tout contrôler, est une preuve que quelque chose nous échappe. Il faut simplement accepter l'idée de changer. Je ne suis pas une experte en la matière - et mes vieux démons reviennent même parfois me faire coucou - mais forte de ma propre expérience j'ai compris que du moment que je ne laisserais pas de place à plus de légèreté, je n'arriverai pas à obtenir ce que je veux et à vivre la vie dont je rêve.

Et vous, quel est votre avis sur le sujet ?
Vous êtes plutôt maniaque du contrôle ou vous laissez couler ?



PS : Les photos/vidéos présentées sur le blog, ainsi que les dessins et/ou logo, sauf indication, ont tous été réalisés par mes mimines, j'y ai mis du coeur, et du temps. Merci de respecter mes droits :).

6 commentaires:

  1. Hello ma Carine, j'adore quand tu fais ce type d'article :) pour répondre à ta question je laisse couler, je suis quelqu'un qui déteste me prendre la tête, je relative beaucoup, je n'aime pas les choses trop carrés, j'aime un peu de folie c'est pas plus mal si je ne gère pas tout, enfin tu vois ^^ mon copain est pareil même si lui a tendance à être un peu stresser :D
    haha mais je suis sure que tu es un vrai amour malgré ton caractère bien trempé ^^ tu as raison il faut se faire confiance, le mot de la fin est très bien il faut profiter de la vie sans se poser 1000 questions, t'aura tout le temps de le faire quand t'auras 80 ans la, profite à fond :D gros bisous ma belle <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello :) !
      Tu as bien raison, la vie est plus belle avec un grain de folie :). Au final lorsqu'on est dans l’hyper contrôle on se crée des facteurs de stress tout seul et ça gâche des moments parfois précieux. Avec l'âge c'est quelque chose que je prends avec beaucoup plus de recul, et je n'en suis que plus heureuse ;).
      J'adore faire ce type d'article, je constate en même temps que je rédige les progrès que j'ai pu faire ces dernières années, c'est une bonne façon de faire le bilan :).
      En tout cas je suis contente que ça t'intéresse !
      Je te rejoins complètement, croquons la vie à pleine dents et profitons de notre jeunesse haha :p.
      Gros gros bisous ma jolie <3

      Supprimer
  2. Merci pour ta fidélité et ta gentillesse avec cette cet article je me rend compte une fois de plus de nombreux point commun :) Je suis un peu comme toi, j'essaye d'évoluer et de laisser plus de place aux imprévus et donc au bonheur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma sophie !
      Je suis ravie d'avoir pu participer ce mois-ci, et en avance héhé ! :p
      Et bien, encore un point commun, c'est fou :).
      Tu as raison, il faut laisser place à l'imprévu, la surprise et la spontanéité. On ne s'en sent que mieux !
      Des bisous :)

      Supprimer
  3. Coucou :D
    C'est marrant mais je nous trouve des points communs je trouve cet article vraiment chouette ça permet de mieux de connaitre !
    Pour tout t'avouer pour moi ça dépend vraiment des situations, il y a des fois où j'aime bien que tout soit carré (pour le blog par exemple je ne supporte pas faire quelque chose de travers, qu'il y ai un imprévu) mais des fois je laisse tout couler et relativise :)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Helloo !
      Ah oui c'est amusant :D. J'aime beaucoup ce type d'articles aussi, ça ouvre le débat sur un tas de sujets et c'est aussi un bon moyen de se connaitre ;).
      Je suis comme toi pour le blog, il faut que ce soit carré :).
      Et dans la vie, mieux vaut laisser place à un peu d’imprévus et relativiser comme tu le dis si bien.
      Bisous bisous !

      Supprimer