Bilan NH S5 et S6 : petit moral mais belles surprises !

8 novembre 2016

avatar bilan natur house semaines 5 et 6

Et paf, il fallait bien que ça arrive. C'est officiel : je viens de vivre deux semaines de merde. C'est d'ailleurs avec un peu de retard que je vous fais le bilan des semaines 5 et 6, parce que niveau organisation et humeur, c'était l'horreur. Il vaut mieux laisser passer un peu de temps quand on est d'une humeur de chien sous peine d'éclaboussures.

Mon bilan du jour ne sera pas très précis, parce que je ne suis pas sûre de pouvoir me souvenir dans le détail de mes repas de la semaine, ou de tout ce qu'il s'est passé, mais je pense pouvoir assez bien résumer l'impression générale.

Bilan Semaine 5


On s'est donc quitté le 21/10 alors que je fêtais mon premier mois chez Natur House, et que je comptabilisais une perte de 4 kg. La semaine n'avait pas été glorieuse, puisque après avoir festoyé grassement pour les 30 ans de mon frangin, j'ai été habitée d'une flemme intersidérale et je n'ai même pas daigné bouger mon gros popotin pour un peu de sport.
Malgré tout, j'ai quand même réussi à dégommer 500 g pour mon plus grand bonheur. Et bim, mange toi ça. On restait sur une perte correcte, et ça m'a relancé pour la suite, jusqu'à ce que dame nature vienne foutre son nez dans l'histoire en m'apportant mon cadeau du mois. Gné.

Et alors là.. je vous laisse imaginer le massacre. Les 3 premiers jours se sont passés très simplement : alitée. Trop de douleurs, suspicion de retour d'un kyste.. Autant dire que je n'ai été bonne à rien. Non seulement je n'ai pas pu faire de sport, mais j'ai eu des envies de bouffe. Boulimie hormonale, le retour. J'ai essayé de refréner mes envies de craquage le mieux possible, et j'ai réussi à limiter les dégâts.  

Le 24, j'ai fini au restaurant pour l'anniversaire d'une amie. J'ai jeté mon dévolu sur une salade repas, légère et divine. Et c'est au dessert que j'ai pêché.. avec un fondant au chocolat. Pour ma défense, le restau propose encore des verrines de fromage blanc aux fraises, sans fraises. Et vu que j'aime pas le fromage blanc tout seul.. Oui bon ça va, on m'a pas forcé. J'ai craqué avec plaisir, et j'ai même pas culpabilisé ! Et toc.
Sinon, rien de particulier ne s'est passé sur le reste de la semaine, ce qui nous amène au RDV du 26/10 avec les résultats suivants.

Résultats


Poids : -500 g
Mesures : -1 cm de tour de taille
-1 cm de tour de ventre
-3 cm de tour de cuisse

Ce qui fait à ce jour :
-4,5 kg
-7 cm de tour cuisses
-3 cm de tour de taille
-2.5 cm de tour de hanches
-1 cm de tour de ventre

Malgré ma semaine compliquée, j'ai réussi à perdre une nouvelle fois 500 g. A savoir que généralement, je prenais un kilo en moyenne pendant la semaine des règles, et que c'est une période connue pour être très difficile en terme de perte. Je suis une bête, c'est tout. Et non seulement j'ai perdu, mais en plus de l'eau ! Alors que c'est le festival de la rétention d'eau en temps normal, on est d'accord. Une grande partie du succès revient aux compléments, je dois l'avouer. Je ne suis pas un miracle de la diététique. Ma diet avait décidé de me faire tester un complément spécial pour la rétention, qui a merveilleusement fonctionné. J'ai les cuisses tellement affinées que je suis incapable de reporter mon jean fétiche, que j'avais encore en semaine 1, sous peine d'avoir l'air de porter un sarouel, ou un chie-dessus, comme j'aime l'appeler. C'est pas glamour, mais c'est bon pour le moral.

Bilan Semaine 6


Après cette semaine peu productive, j'ai enchaîné sur la suivante, encore moins productive. D'une, j'étais toujours dans le pâté, et de deux, j'ai renouvelé mon inscription au club des enrhumés. 
J'ai quand même eu la motivation d'aller marcher un peu avec la madre, armée de mon appareil photo. Ce qui a constitué la seule activité physique de la semaine. Sport ? C'est quoi ?
Et puis j'ai eu une soirée chez une amie, qui n'a pas été un souci, parce que j'avais anticipé avec la diététicienne au rdv précédent. 
Mais encore ? Ah oui, Halloween est passé par là.. Je vous passe les détails, vous avez la photo du crime sur Instagram. Alors ce n'était pas du tout prévu, mais c'est arrivé. Craquage de slip total, apéro, pizzas, bière et cupcakes.. J'avais honte, je me suis confessée. Mais j'ai rattrapé le coche encore une fois, et ça s'est vu à la pesée.

Résultats


Poids : -500 g
Mesures : -1 cm de tour de ventre

Ce qui fait à ce jour :
-5 kg
-7 cm de tour cuisses
-3 cm de tour de taille
-2.5 cm de tour de hanches
-2 cm de tour de ventre

Encore une super semaine, malgré un début chaotique, et des bêtises. Malgré tout, j'arrive à équilibrer mes repas à chaque extra, et je suis contente de voir que mon corps a prit le pli. Je gère !
Il faut pas déconner chaque semaine non plus, c'est pas le but. Mais je suis contente de voir que je peux rattraper à chaque fois. J'ai aussi remarqué que j'étais plus modérée face à la bouffe, et ça fait plaisir. Comme pour l'anniversaire de mon frère, où je pensais faire un carnage, j'ai été dans la retenue sans vraiment m'en rendre compte, et sans avoir l'impression de me frustrer.

L'événement de cette semaine, c'est bien sûr le fameux palier des 5 kg ! Ça n'a l'air de rien, et pourtant, ça représente 1/5 de mon objectif principal, et la moitié de l'objectif d'attaque. Me dire que dans 5 kg, j'en aurai perdu 10, ça me fait tout drôle. Ça m'a toujours paru énorme et inatteignable, au vu des mes majestueux échecs, alors que finalement, c'est si peu.

Je le réalise aujourd'hui, mais j'ai parcouru un sacré chemin psychologiquement, au delà des changements que j'opère physiquement. Sachez une chose : ce genre de démarche ne peut fonctionner, que si, et seulement si, le rapport a la nourriture change. Si vous souhaitez réellement vous lancer dans une démarche de perte, et que ce soit sérieux et productif, vous serez obligé de changer. Il n'est plus question de petits craquages cachés, d'exceptions, devenues trop fréquentes, qui n'auront pas d'incidence, jusqu'au jour où elles en auront, et que ça fera tout stopper.

Ce que je voyais comme tentant et presque inévitable, n'a plus ce pouvoir d'attraction sur moi.
En soirée, on va vouloir s'empiffrer la moitié du buffet sous prétexte qu'il est composé de plein de choses qu'on ne mange jamais, et que si elle ou lui en mange, je peux aussi, j'ai le droit, et j'en ai envie et je vais pas me freiner. Sauf que quand tu te pèses quelques jours après, que tu affiches 100, 200 ou 400 grammes de plus, parce que le lendemain tu as été manger au Burger King, parce qu'après tout, tu en avais envie, tu te retrouves comme un con, devant ta balance, en sous vêtements dans la salle de bain, à te demander pourquoi tu as fait ça.
La bouffe, c'est une addiction. Certains sont complètement accro au gout du sucre, d'un bon burger ou de frites. Mais la nourriture, et surtout la sensation qu'elle procure lorsqu'on mange quelque chose au gout d'interdit, est éphémère et lourd de conséquences. Les regrets, eux, durent plus longtemps.

En parlant de BK, j'y ai mangé avec des proches il y a quelques jours, et me suis contentée d'une salade. Minuscule. J'ai crevé la dalle tout l'après-midi. Et quand j'y pense, même si ça aurait été moins plaisant pour mes papilles, j'aurais été bien mieux en mangeant ma part de viande et de légumes quotidienne. C'est avec ce genre d'expériences que j'avance, et que je me rends compte que j'ai tiré un trait sur mes habitudes passées. Quand les pulsions se présentent, je n'y réponds plus, c'est tout simple. J'apprends à apprécier les extras, et à ne pas me faire embarquer dans l'engrenage de la gourmandise.

Le bilan partait sur une note négative, pour finir encore sur du positif. Mon moral et mon corps m'ont joué des tours de cochons ces derniers jours, mais le mental a été plus costaud. J'ai l'impression de faire Koh Lanta

Recette de la semaine


Cette semaine, pas de recette élaborée mais une découverte extra pour la saison : la courge butternut. Je débarque. Tout le monde connaissait, sauf moi ! C'est assez proche de la patate douce en terme de goût, mais bien plus sucré. Si on est limité en féculent, c'est délicieux façon potatoes au four. Il suffit de faire une petite marinade avec de l'huile d'olive, du paprika, du cumin, de la fleur de sel et du poivre.
Ensuite, enfournez sur une plaque entre 20 et 30 min selon l'épaisseur de vos frites à 200°C, en retournant à mi cuisson. Les potatoes de butternut vont prendre une joli couleur doré, il ne reste qu'à rajouter du sel selon vos goûts et à déguster :).
Attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, ça cale plutôt bien !

Le bilan est maintenant terminé, c'était officiellement le plus gros racontage de ma life haha. J'ai essayé d'aller à l'essentiel, j'espère que ça n'aura pas été trop chiant :3. A l'heure où je vous écris, j'ai RDV demain avec la diet pour découvrir comment s'est déroulée la 7ème semaine. Je vous donne du coup rendez-vous jeudi ou vendredi pour la suite de mes aventures !

Bonne journée/soirée !



PS : Les photos/vidéos présentées sur le blog, ainsi que les dessins et/ou logo, sauf indication, ont tous été réalisés par mes mimines, j'y ai mis du coeur, et du temps. Merci de respecter mes droits :).

2 commentaires:

  1. Coucou ma belle !
    J'espère que tu va un peu mieux ? Malheureusement la saison et le froid n'aide absolument pas à rester motivée alors je te comprends xD
    Après c'est sûr que de temps en temps tu peux très bien faire des écarts (c'est ce qu'on fait mon chéri et moi au moins une fois par semaine ça nous aide à tenir :p)
    En tout cas félicitation à toi ! Tes efforts ont payé et c'est le principal :D
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Melody :)
      Oui bien mieux :). Oui je m'accorde aussi des écarts, c'est hyper important. Après le souci c'est quand t'es invité à gauche et à droite chez des amis ou au restau, et là malheureusement le soir c'est assez fatal haha.. J'essaie de rester sage mais parfois, la tentation est très forte !
      Merci beaucoup, on va continuer comme ça :D
      Bisous bisous !

      Supprimer