Premiers pas d'une beauty addict

28 novembre 2017

Tag premiers pas d'une beauty addict

Aujourd'hui on se retrouve pour une petite nouveauté, puisque je me lance dans la création de tag.. Je le nommerai "Premiers pas d'une Beauty Addict". Je n'aurais JAMAIS imaginé lancer un tag un jour, et il se peut que ça n'aboutisse à rien de plus qu'à cet article, mais j'avais envie d'un truc fun, un article à l'ancienne :). J'avais depuis quelques temps des idées et anecdotes en tête que je voulais concrétiser à travers un article. J'ai cherché pendant un moment un tag existant qui se rapprocherait des thèmes que je voulais aborder, mais je n'ai pas trouvé mon bonheur.

L'inspiration m'est venue il y a déjà plus d'un an, en constatant notamment le retour des ras-de-cou, comme les colliers élastiques façon tatouages très populaires dans les années 90 et 2000. Noirs comme fluos, j'ai porté les miens jusqu'à épuisement.
Puis elle m'a frappé à nouveau il y a quelques mois, lors d'une discussion avec ma mère sur des souvenirs d'enfance. Pas toujours à mon avantage. On parlait un peu de ma fascination pour le maquillage lorsque j'étais petite, de mes looks et coiffures parfois très conceptuels et l'idée est restée dans un coin de ma tête.
Je me rappelle également d'un MSC, argenté plus précisément, lors duquel Adeline du blog Forty Beauty, nous confiait avoir encore en sa possession un très vieux crayon dans sa trousse.. Pas biiiien ! Bon c'est aussi mon cas à vrai dire.
Et enfin, plus récemment, je suis tombée nez à nez avec un stand Maybelline dans l'un des Kiabi de ma région. J'y vais fréquemment mais je n'avais jamais vu de stand avant. Et là, bam ! J'aperçois mon tout premier mascara, le Great Lash. Vous le connaissez forcément, son packaging rose et vert en fait un incontournable.

Toutes ces petites choses accumulées m'ont rendu terriblement nostalgique. J'ai repensé à mes jeunes années et à mes premiers pas dans le maquillage et la mode. De fil en aiguille, les questions ont germé toutes seules, et me voilà aujourd'hui pour les partager avec vous.
Je vais donc vous lister les questions, et mes réponses, juste en dessous, à l'ancienne. J'espère que vous passerez un bon moment en découvrant tout ça, que vous trouverez les questions intéressantes et que vous aurez peut-être même envie d'y répondre :). Si tel est le cas, faites-le moi savoir, je serai ravie de découvrir vos réponses et anecdotes.

1 - Enfance de princesse ou garçon manqué ?

Totalement princesse manquée. Je vous explique. De l'âge de 0 à 7 ans environ, c'est évidemment ma mère qui jouait les stylistes. Donc petit palmier sur la tête, robes, petites sandales et autres coquetteries pour les jours soft, et sky à gogo pour les autres. Ensuite, j'ai basculé. Les photos de classe en témoignent, j'ai troqué les petites fleurs et les tresses contre des bas de jogging. J'ai même eu une coupe à la garçonne pendant un an, puis la fameuse queue de cheval très tirée qui te file mal au crâne durant tout le collège. Comment voulez-vous qu'on se concentre avec une telle pression..
A 25 ans, je suis entre les deux, même si j'ai une préférence pour mes bas de joggings et mes baskets.

2- A quel âge as-tu utilisé du maquillage pour la toute première fois ?

Ouuuuh. La toute toute toute première fois, c'était pour le carnaval de l'école, pour lequel j'incarnais le petit chaperon rouge, mais je ne sais plus en quelle classe. A cette occasion j'ai eu droit à des petites joues bien roses et du rouge à lèvres en plus de mon costume. C'était moi la plus belle ! 

Au collège, j'ai enfin pu choisir le maquillage qui me plaisait, avec pour limites du crayon khôl, un fard de couleur claire et un peu de mascara.
Le plus drôle, c'est que j'étais dingue de rouge à lèvres à l'époque. Littéralement. Toute petite, je me glissais aux côtés de ma mère lorsqu'elle se maquillait et je lui faisais toujours les yeux doux pour avoir une touche de rouge à lèvres moi aussi. Alors qu'aujourd'hui, il est rare de me voir en porter :p.

3 - Te souviens-tu de tes premiers produits make-up ? Si oui, lesquels ?

Je me souviens avoir reçu une palette de maquillage avec les rouges à lèvres qui s’emboîtaient, vous vous en souvenez de ces petits kits ? Un peu comme celui-ci.


Une fois au collège, j'ai pu jouer les coquettes. L'un de ceux qui m'a le plus marqué et je vous le cite plus haut, c'est le Great Lash. Je l'avais demandé à ma mère pour mon anniversaire, et je peux vous dire que j'étais l'ado la plus heureuse du monde quand je l'ai reçu. C'était un excellent mascara dans mes souvenirs ! Je me souviens aussi avoir eu pas mal de produits cosmepro. Dont une mallette gigantesque. C'est une marque qui cartonnait beaucoup !


Source

Enfin, en grande fan de vernis, j'avais une collection énorme de vernis Claire's !

4 - As-tu déjà piqué dans la trousse de ta mère/ta sœur ?

C'est pas une fierté, mais comme beaucoup je pense, bien sûr ! Je suis même partie avec la trousse de ma mère à l'école pour montrer tous ses trésors à mes copines histoire de craner.  J'étais une petite rebelle. Installée sur l'escalier de secours de la cours, je leur ai offert une session what's in my bag en leur montrant exactement les gestes à faire pour un make-up au top. Une vrai pro. Et puis le soir venu, je me suis bien fait remonter les bretelles par la madre.. J'ai jamais recommencé haha !

5 - A partir de quel âge as-tu réellement commencé à te maquiller ?

J'ai vraiment commencé à me maquiller, le teint et les yeux en l'occurrence, à l'époque du lycée. C'est aussi à cette époque que j'ai développé mon intérêt pour la beauté & le blogging. Mon indispensable était l'eyeliner. Je ne sortais JAMAIS sans mon trait de liner et une touche de mascara.

6 - Quelle a été ta plus grosse erreur beauté (make-up, mode) ? Une anecdote ?

Préparez-vous. Je pense que ma réponse pourrait être élue erreur beauté du millénaire. On l'a toute fait c'est obligé, avouez. C'est bien sûr l'over-épilation des sourcils. J'ai MASSACRÉ, et y a pas d'autres mots, mes sourcils. Le pire souvenir que j'ai c'est une visite chez l’esthéticienne, pour le coup ce n'est pas mon erreur mais c'est dans le thème, qui m'a défiguré. J'ai les sourcils naturellement droits et épais. Ils me font un regard assez dur. Apparemment trop dur au gout de la madame, qui a décidé de les arrondir et de les dépouiller. Ok pourquoi pas ? Le problème c'est que ça me donnait un air étonné, une tête d'abrutie (vraiment). Je suis sortie de son salon avec deux brins de ciboulette au dessus des yeux. J'étais dé-pit-ée. En plus pour la petite histoire, je tentais de séduire un garçon à l'époque, je ne voulais pas qu'il me voit comme ça sinon ma vie aurait été foutue. Teenage drama. Au final, après repousse, j'ai quand même réussi à le séduire :p

7 - Le ou les produits dont tu ne te séparais jamais quand tu étais ado ?


Evidemment : le khôl, l'eyeliner (beauuuucoup d'eyeliner) et le mascara ! Mon trio de choc.

8 - Nous avons toutes traversé des phases vestimentaires étranges.. Quels ont été les looks (assumés ou non) que tu as adopté au fil des années ?


La question qui fâche haha. Si vous le voulez bien, faisons une petite rétrospective.
En maternelle et début primaire j'étais une fashion victim. Sur ce coup là, je remercie ma mère parce que j'avais un look d'en-fer. J'ai été élevée par une fan de rock : autant de groupes de rock, que de la danse (acrobatique notamment). Mon look préféré et totalement assumé, et que j'adore revoir en photo, c'est un ensemble composé d'un t-shirt blanc et noir légèrement crop, avec une jupe en sky noire, des petites tennis et le fameux palmito sur la tête. Si je vous retrouve la photo, j'essaierais de vous la partager parce que je suis trop fan. Oui oui je m'aime et alors. AH ! J'ai aussi eu ma phase goupie. Alors là c'était la fête : 2be3, Alliage, G-Squad.. J'ai carrément collectionné les sweats.

Au collège, comme vous le savez je suis partie en live et j'ai adopté un look plus garçon manqué. Dans cette période, je ne me souviens pas de looks particulièrement badass, ni même inclassables, hormis mes sweats et pantalons trop larges. J'ai aussi eu une période plus rock, déclenchée par Shakira, qui s'opposait à Britney dans la cours de récré. C'était la gueeeeeerre. D'ailleurs pour les enfants des 90's, vous étiez Team Britney ou Team Shakira ? :p

Par contre quand on arrive au lycée, c'est là que ça se gâte. Je vais vous la faire courte : preppy/tecktonik/emo/casual rock. Le premier pour rentrer dans le moule, mais pas du tout moi. Les second et troisième parce que je n'y étais pas arrivée, mais totalement assumés par contre. Frange bien trop longue devant les yeux, slim, converses et j'en passe. J'avais envie d'emmerder mon monde, et ça a totalement fonctionné. Le quatrième parce que c'est celui qui me ressemblait le plus, et qui me ressemble toujours d'ailleurs. Voilà voilà ;)

9 - Avec le recul, lequel était le meilleur, et lequel était le pire ?

Le pire était clairement la phase Preppy. Même si c'est un très joli style, ça ne me ressemblait absolument pas. J'avais l'impression de jouer un rôle, et je suis très mauvaise comédienne.
Quant au meilleur, je dirais que c'est le look que j'ai adopté à la fin et que j'ai conservé jusqu'à présent. Je me laisse guider par mes coups de cœur, en tentant d'apporter une petite touche rock à chaque fois.

10 - Avais-tu une ou plusieurs inspirations ? (tendances, personnalités..)

Pour l'époque Preppy j'accuse Gossip Girl, dont j'étais très fan. Ensuite, comme c'est parti en cacahuète, j'ai pas vraiment fait attention aux tendances. Je portais ce qui me plaisait. De manière générale, j'ai toujours fonctionné au coup de cœur, et j'ai donc pas toujours été synchro avec les tendances. Aujourd'hui encore, je suis totalement à la ramasse !

11 - Un phénomène beauté/mode auquel tu n'as pas adhéré ?

Euh oui. Je voudrais dénoncer cette frange étrange que toutes les filles adoptaient au lycée. Je n'ai jamais réussi à comprendre. Je n'ai trouvé aucune photo pour vous illustrer l'idée car je sais pas si ça portait un nom en particulier, mais en gros c'était comme si elles ramenaient la moitié de leur masse capillaire devant la figure et elles calaient ça avec une barrette ou derrière l'oreille. Nom de dieu c'était bizarre. Je ne juge pas, pardon pardon et re-pardon, mais je n'ai pas compris l'engouement pour cette tendance.

Côté mode, j'ai beaucoup (mais BEAUCOUP) de mal avec le velours, qui revient d'ailleurs en force cette année. C'est une matière que je n'ai jamais trouvé très flatteuse, ni même jolie. A moins d'un miracle, ça restera la pièce manquante dans mon dressing ^^

12 - Un phénomène beauté/mode auquel tu aurais préféré ne pas adhérer ? 

Hmm.. Là comme ça je vous avoue que je n'ai rien qui me vient en tête. Je pars du principe que si j'ai adopté un style à un moment, c'est qu'il me plaisait. Je n'ai pas de remords à ce niveau là :) (mais j'ai quand même ajouté cette question parce que je pense que les réponses peuvent être assez drôles!)

Et voilààààààà ! Ce petit billet touche déjà à sa fin, j'espère que cette lecture vous aura plu, et que le tag vous fera envie. Si vous le reproduisez n'hésitez pas à me taguer sur les RS ou à me l'indiquer en commentaires pour que j'aille lire toutes vos réponses :)

J'espère que vous serez nombreuses à jouer le jeu, je vous dis à très vite !



PS : Les photos/vidéos présentées sur le blog, ainsi que les dessins et/ou logo, sauf indication, ont tous été réalisés par mes mimines, j'y ai mis du coeur, et du temps. Merci de respecter mes droits :).

Aucun commentaire:

Ecrire un commentaire